Collecte et recirculation de l’eau

Pour éviter la pénurie d’eau et les sécheresses, et donc lutter contre le changement climatique, la première priorité de l’Europe est de s’orienter vers une économie efficace et économe en eau.

L’une des initiatives consiste à collecter les eaux de pluie et à réutiliser les « eaux grises ». Vous pourrez même obtenir le label écologique de l’UE et bénéficier d’incitations en réduisant votre impact environnemental.

Malheureusement, l’atmosphère contient du CO2, du NOx et du SO2 et rend la pluie légèrement acide.

De plus, l’eau de pluie et l’eau de surface ne sont pas stériles et contiennent des spores de bactéries coliformes telles que l’E. Coli (bactéries Escherichia). Il s’agit d’un indicateur de contamination par des matières fécales et d’un début de colonisation bactérienne et d’eau malsaine et nauséabonde.

Nous pouvons apporter notre contribution en :

  • éliminant la prolifération d’algues et de bactéries dans les réservoirs ou les étangs de stockage à ciel ouvert
  • éliminant le biofilm (zone d’alimentation des bactéries) dans les systèmes de canalisations et sur les parois des réservoirs.

Comme la durée de vie moyenne d’une bactérie se situe entre 12 minutes et 12 heures, elles mourront et disparaîtront en quelques jours.

Solutions against bio-fouling and scaling